top of page

Comment savoir si du GHB a été versé dans mon verre ?

Aujourd'hui nous vous proposons un article de prévention pour aider toutes les personnes, notamment les femmes, qui peuvent être victimes du GHB. Faire la fête et boire l'apéro c'est cool, mais se faire droguer à son insu c'est vraiment quelque chose qu'on ne souhaite à personne !


Le GHB, ou acide gamma-hydroxybutyrique, communément appelé la "drogue du violeur", est une substance qui, malgré son usage médical légitime dans certains contextes, a été détournée de manière préoccupante pour faciliter des agressions sexuelles. Sa réputation sinistre provient de sa capacité à être ajoutée discrètement dans les boissons des victimes, souvent sans leur consentement ni leur connaissance.


Dans cet article, nous explorons comment détecter la présence de GHB dans une boisson, reconnaître ses effets et réagir de manière appropriée.

Comment savoir si il y a du GHB dans mon verre

Qu'est-ce que la drogue du violeur ou GHB ?


Le GHB est une substance dépresseur du système nerveux central. À faible dose, il peut induire une sensation de relaxation et d'euphorie, mais à des doses plus élevées, il provoque somnolence, perte de conscience, et dans des cas extrêmes, coma ou décès.


Le GHB est particulièrement redouté pour son utilisation dans le cadre d'agressions sexuelles, car il est incolore, presque inodore et peut facilement être dissous dans des liquides, le rendant presque indétectable dans les boissons.

Attention : ce sont parfois les serveurs du bar qui peuvent droguer votre verre, donc méfiez-vous ! En cas de doute, ne buvez pas.


un verre d'alcool

Est-ce qu'on peut sentir un goût inhabituel dans un verre d'alcool ?


La nature insidieuse du GHB réside dans sa capacité à se fondre dans une boisson sans altérer significativement son goût, surtout quand il est mélangé à de l'alcool. Bien que certaines personnes rapportent un léger goût salé ou chimique, ce dernier est souvent masqué par les arômes de la boisson. Cela rend extrêmement difficile de détecter sa présence par le goût ou l'odorat seul.


Quels sont les effets en cas d'ingestion ?


Les effets du GHB apparaissent généralement dans les 15 à 20 minutes suivant l'ingestion et peuvent durer jusqu'à plusieurs heures.

Initialement, la personne peut se sentir euphorique, sociable et relaxée. Cependant, ces effets peuvent rapidement évoluer vers une confusion intense, des difficultés d'élocution, des nausées, des vertiges, une somnolence profonde et une incapacité à résister à un sommeil ou à un évanouissement soudains. Ces symptômes sont particulièrement dangereux dans les contextes sociaux où la victime peut ne pas être entourée de personnes de confiance.


Comment réagir ?


Si vous soupçonnez que du GHB a été versé dans votre verre ou si vous commencez à ressentir des symptômes inattendus après avoir consommé une boisson, il est crucial de réagir rapidement et efficacement :


  • Ne restez pas seul(e) : trouvez immédiatement une personne de confiance pour vous accompagner. Expliquez-lui la situation sans tarder.

  • Prévenez vos proches : si possible, contactez un ami ou un membre de votre famille pour leur faire savoir où vous êtes et avec qui.

  • Sollicitez de l'aide médicale : demandez à quelqu'un d'appeler les pompiers ou dirigez-vous vers le personnel de l'établissement pour qu'ils puissent le faire. Le GHB peut avoir des effets graves, et une intervention médicale rapide est essentielle.

  • Déposez plainte : une fois en sécurité et après vous être remis des effets de la drogue, envisagez de déposer plainte. Même si cela peut sembler difficile, c'est une étape importante pour lutter contre l'utilisation criminelle du GHB.


La prévention est essentielle dans la lutte contre l'utilisation malveillante du GHB. Soyez toujours vigilant(e) quant à la sécurité de vos boissons dans les lieux publics, et n'acceptez pas de verres de personnes que vous ne connaissez pas ou en qui vous n'avez pas entièrement confiance. En cas de doute, il vaut mieux laisser la boisson de côté. La conscientisation et l'éducation sur les risques liés au GHB sont des armes puissantes pour protéger soi-même et les autres contre de potentielles agressions.

Comments


bottom of page