Vin de garage : c'est quoi?

La famille viticole française est riche en cuvées de toute sorte. Chaque type de cette boisson possède une histoire et des caractéristiques particulières qui font sa réputation. Parmi ces productions de grandes renommées se trouve le vin de garage. Que faut-il savoir de cette appellation dans le paysage des vignerons ?


vin de garage

Qu’est-ce que le vin de garage


Définition simple : C’est un vin rare car il est produit en faible quantité. C'est souvent le vin secondaire d'un grand domaine, comme une édition limitée.

Sa particularité se trouve dans les techniques de production. En effet, la fabrication d’un vin de garage est possible par des procédés rudimentaires, à la limite archaïque. D’abord, le processus débute depuis la culture de la vigne. La récolte des raisins se fait entièrement à la main. Les champs de ses vignerons sont connus pour leurs dimensions très réduites.


Ensuite, le travail de la vigne doit se faire minutieusement selon les exigences des anciennes pratiques traditionnelles. Aucun outil moderne n’intervient dans la transformation. Il est important d’être fidèle au processus de fermentation naturel. Les raisins sont soigneusement cueillis et lavés. Ils doivent être déversés dans les fûts.


L’ensemble est méticuleusement travaillé à la main. Enfin, la conservation respecte des techniques ancestrales pour assurer un meilleur vieillissement et la clarification.


Le vin est finalement entreposé dans les garages en petite quantité, d'où son nom.

Tout ce travail fait de ce vin rouge, une des productions haut de gamme qui se démarque par une saveur particulière et un arrière-goût agréable. Ils concurrencent valablement les excellents vins de la cave française.


Histoire des vins de garage


Juste après les années 1980, certains vignerons ont commencé à adopter une tendance de production traditionnelle, mais révolutionnaire. Elle consiste à concevoir, avec des moyens rudimentaires, la meilleure bouteille qui existe. En 1979, Jacques Thienpont affichait un élixir assez fluide, « le Château du pin », un Pomerol qui est considéré comme le premier modèle des vins de garage.


Cependant, c’est Jean Luc Thunevin qui lança réellement la révolution au grand public, précisément en 1990. À saint émilion, il présenta devant le collège des vignerons français, son fameux « château de Valandraud » venu de bordeaux. C’est le début d’une aventure viticole passionnante qui remet les traditions ancestrales au cœur de ce secteur. Ces boissons sont vendues à prix d’or à la hauteur du travail que demande leur transformation.


En gros, le vin de garage est considéré aujourd’hui comme un produit haut de gamme réservé aux privilégiés. Ceci à cause de son authenticité et sa très bonne qualité. C’est absolument un spécimen très particulier de l’histoire viticole de la France.


Vous souhaitez vous faire livrer une bonne bouteille de vin ou d'alcool la nuit sur Bordeaux? Contactez votre livreur.